Guayaquil et ses environs, les 26 et 27 Mars 2019 – EQUATEUR

A la sortie de Cuenca nous avons franchi le parc nation Cajas. Nous avons retrouvé la fraîcheur, et les routes en lacet, typiques des montagnes.

Mardi 26 Mars : Dans la matinée les paysages étaient époustouflant car, sur quelques kilomètres, nous avons roulé entre deux couches nuageuses, c’est visuellement stupéfiant..

Photos Cajas et ses nuages

 

A l’heure du déjeuner nous avons décidé de nous arrêter manger et faire une petite randonnée dans la réserve écologique de Manglares

Adieu la fraîcheur et bonjour la poisseur (euh pas sûre que ce mot existe?!?). 100% d’humidité ressentie ! Olala au moindre mouvement on goutte. Ça condense dans le camion. Beurk ! Mais bon il ne faut pas oublier que nous sommes dans un pays tropical. C’est chouette pour les fruits, un peu moins pour les variations de climat !!

Bref on se prépare à partir marcher. Moi qui craint les bêbêtes et les moustiques je mets mon pantalon de marche avec mes chaussettes par-dessus et un t-shirt manches longues. Le si peu qui dépasse est aspergé d’anti-moustiques. Malgré cela pendant la marche une quantité incroyablede sticks autour de nous et sur nous. L’enfer ! Et cette chaleur humide…Difficile cette petite marche…en plus de ça c’est la forêt vierge donc toutes les branches nous touchent, avec, potentiellement, des toiles d’araignées et ses « petites » habitantes. Pouah…

On prend sur nous ! On est des aventuriers, on veut le faire ! Rien ne nous arrêtera…

Ah bah si en fait ! Ya un arbre couché sur le sol. Il obstrue le chemin. Pour nous, hors de question de couper dans la selva, en dehors du chemin balisé et à peu près nettoyé, donc demi-tour ! Cet arbre nous a sauvé ! On se checke avant de rentrer dans la camion histoire de pas ramener de petites bestioles dans la maison, et à la douche !

Il est 14h, l’heure de faire un point ! On avait prévu de voir deux sites comme celui-ci pour observer les mangroves depuis un tour en pirogue notamment, mais, faut être honnête, sur ce coup-là on n’est pas très téméraire ! On passe notre tour. On a eu notre dose avec cette petite incursion de la jungle. On va ller faire un tour à Guyaquil. D’après le Petit Futé ya de jolis quartiers à visiter et des jardins avec des iguanes.

Photos Manglares

Nous n’avions cependant pas prévu que trouver un spot au calme pour dormir serait aussi compliqué. Après un peu de négociation et deux trois formalités administratives nous avons pu dormi au parc Samanes. C’est un grand parc récréatif avec des dizaines terrains de foot, de hand, de volley etc. C’est un lieu sécurisé car il y des gardes toute la nuit. Et c’est tranquille car ils ferment à 23h.

Mercredi 27 Mars : On quitte le parc direction le jardin botanico. Nous l’avons découvert grâce au Petit Futé et sommes surpris que sur notre application de voyageurs personne n’en fasse mention.

L’entrée est payante (3$pp) et à l’entrée la dame nous asperge de répulsif. Ok, ça va etre sympa encore. Y’a deux trois choses sympas ici mais le parc manque cruellement d’entretien et les animaux qu’on peut y voir sont tous en cage:(

Néanmoins niveaux flore et vue sur la ville c’est assez sympa.

Photos jardin botanique

   

Nous avons ensuite enchaîné sur la jardin historique. De la même manière il est indiqué dans le Petit Futé mais pas dans notre appli. Cette fois l’entrée se fait sur donation. Et ici certains animaux sont en liberté (perroquets, iguanes, etc) et d’autres en cage (le toucan) et les autres sont dans de grands espaces, comme dans un zoo en quelques sortes. Nous avons pu voir nos premiers iguanes. Je ne savais pas trop si cela me ferait peur ou non et en fait non ! Je les trouve même beaux ! Nous avons du espèces endémiques dont je ne me souviens plus du tout les noms !

Le parc est superbe, on traverse la mangrove sur des passerelles en bois. Tout est très bien entretenu. Il y aussi un petit jardin de plantes médicinales ainsi qu’une sorte de basse-cour.

Ce jardin vaut vraiment le détour. C’est notre coup de cœur de Guayaquil.

Photos jardin historico de Guayaquil

 

Niveau ville rien à dire impossible de se stationner, même pour manger un almuerzo (menu incluant soupe, plat et boisson) donc on a quitté la ville après nos deux visites.

On a envie de plages et de baignades depuis un moment donc on roule vers la côte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *