La mine de sel de Nemocon, le 2 Juin 2019

Nous y sommes arrivés dans l’après-midi. Les Teissuenos l’ont déjà visité et nous l’ont recommandé.

Cette mine n’est plus en activité depuis la fin des années 60 mais on peut observer des cristaux de sel, ainsi que des stalactites et des stalagmites malgré tout. Aujourd’hui c’est davantage un lieu crée pour le touriste qu’un lieu chargé d’histoire..

Nous sommes mitigés quant à cet endroit. Le groupe dans lequel nous étions était nombreux aussi il était difficile de bien entendre et bien comprendre la guide, De plus il y a plusieurs lieux où des photographes professionnels sont postés pour avoir des photo-souvenirs. Le problème c’est que, le groupe étant grand, la guide n’attendait pas que tout le monde soit passée aux photos pour poursuivre ses explications donc on loupait toujours un bout d’information.

Et puis cet endroit a été aménagé pour le touriste donc il n’y a pas de vraie histoire concrète à raconter car les aménagements n’étaient pas là au moment de l’exploitation.

Par ailleurs, la guide n’a pas réellement évoqué l’histoire et les méthodes d’extraction. Par contre on est resté 10min à parler des 33 mineurs qui sont restés bloqués sous terre au Chili il y a quelques années. Elle nous a expliqué la capsule qui a été envoyée. Mais en fait rien de cela n’a eu lieu par ici mais un film a été tourné dans cette mine. Le film, avec Antonio Banderas, Juliette Binoche, …, raconte les conditions de survie de ces malheureuses personnes prises au piège.

Après on est passé devant deux bassins d’eau sans qu’elle nous explique leurs utilités, par contre elle nous informe qu’on peut jeter des sous dans le premier en faisant un vœux. Aucun rapport donc !

 

L’entrée de la mine

 

Le musée et les fossiles trouvés sur site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *