Le spectacle des baleines, du 25 Septembre au 1er Octobre, environs de la Péninsule Valdes – ARGENTINE

Ça y est nous sommes arrivés à l’océan, par Puerto Maldryn lundi en fin de journée.

Photos Puerto Madryn :

Nous avons vu nos premières baleines au spot de la playa Cantera, mardi après-midi, dans le Golfo Nuevo. Nous y avons retrouvé la famille Teissuenos d’ailleurs. Ils y ont passé la nuit et nous ont raconté qu’à leur réveil les baleines étaient toutes proches, sur le bord de plage et qu’ils les avaient entendues depuis le camping-car. Nous avons hâte de découvrir cela nous aussi.

Depuis Ornicar nous arrivons déjà à les apercevoir pas trop loin mais le vent souffle et il ne fait pas bon rester 2H sur la plage !

Finalement nous nous sommes fait un petit apéro-beach-whales !! Nous avion l’impression d’être spectateurs. A la marée montante elles s’approchent et se donnent en spectacle : une nageoire en l’air par-ci, un splash par là…Waaaahhh c’est impressionnant ! Elles sont si imposantes et à la fois si gracieuses.

Apparemment ce sont les mamans et leurs « bébés » qui sont là. C’est vrai qu’elles sont essentiellement par deux. Certains disent que parfois elles se mettent sur le côté pour allaiter. Malgré les jumelles on ne peut pas vérifier cette théorie.

Photos du jour :

Nous nous sommes couchés avec le bruit des baleines (expiration bruyante, queue qui fouette l’eau et cris). C’est assez surprenant au début, elles ont l’air si proches.

Malheureusement au réveil nous n’en avons quasiment pas vu car il y a eu beaucoup de vent dans la nuit et sur le matin. Elles ne se sont pas approchées. La mer était peut-être trop agitée ?

 

Jeudi 27 Septembre : Toujours pas réveillés par le doux bruit des baleines. Mais par contre pendant le PDJ un véritable défilé. Ornicar était orienté de façon à ce que la baie vitrée soit coté océan, pour profiter un maximum de l’environnement. Et là c’était comme une séance de cinéma, avec en acteurs principaux les baleines. Elles nageaient toutes de notre droite vers la gauche. On ne saura jamais ce qui les attirait par là-bas mais en tout cas c’était génial pour nous. On les voyait nager, sortir la tête de l’eau, cracher de l’air et tout cela à quelques mètres de nous. Époustouflant. Tant et si bien que même pas lavés, pas habillés (comprendre en jogging quoi!) nous sommes allés marcher sur la plage voir ce qui se passait sur la gauche. Hallucinant comme les baleines (de la taille d’un bus) étaient proches et se donnaient en spectacle. C’est sût nous en garderons un souvenir impérissable.

Comme la météo n’allait pas en s’arrangeant nous sommes allés en ville voir le musée océanographique, sur les conseils des lyonnais. Nous avons appris des tas de choses sur les ballenas (baleines). Tout d’abord, qu’elles ont des « poux » qui sont en fait des callosités de coquillages sur la tête. Cela représente une sorte d’empreinte digitale car cela permet de les différencier les unes des autres et, par conséquent de les identifier. Apparemment elles reviennent environs tous les trois ans et se dirigent en Antarctique pour se nourrir de crevettes.

Nous avons été surpris de découvrir que les oiseaux qui sont fréquemment sur leurs dos sont en fait des nuisibles pour elles. Ils picorent la peau et la graisse pour se nourrir et les blessent sérieusement. Qui plus est, ils les dérangent constamment ce qui poussent les baleines à changer leur comportement pour les éviter ou les éloigner : par exemple en période d’allaitement les mères sont obligées de s’interrompre car les oiseaux les gênent. Ces oiseaux pullulent à causes des ordures laissées par les humains. Certaines en meurent car les plaies peuvent s’infecter. En parlant de mortalité elles sont de plus nombreuses à mourir à cause des déchets (plastiques) et des bâteaux de pêche (filets, chaînes, etc).

Il existe un programme pour adopter des baleines :

http://www.icb.org.ar

Photos du musée :

Ensuite nous sommes allés déjeuner en ville puis direction Punta Loma pour découvrir une colonie de lions de mer. Nous avons vaincu le vent pour aller au mirador les observer. Ils sont en contrebas dans une sorte de crique, bien à l’abri. Dans un premier temps nous avons été surpris de voir qu’ils s’entassaient les uns sur les autres, probablement pour se réchauffer. D’autres se baignaient tranquillement. Nous avons pu entendre le cri du mâle, une sorte de barrissement. Et le long des falaises était agrippé un nombre infini de cormorans à cou noir. A nouveau un joli spectacle. Nous avons apprécié de voir que la colonie de lions de mer était suffisamment inaccessible de l’homme pour qu’elle ne soit pas dérangée dans son quotidien.

Photos Punta Loma :

Vendredi 28 Septembre : Il a encore plu toute la nuit. Nous nous décidons à aller malgré tout à la péninsule. Malheureusement à l’entrée la dame nous a expliqué que ce jour nous avons juste accès à Puerto Piramides. La prefectura interdit tous les autres accès à cause de la météo. En effet, l’essentiel des accès sont des caminos de terre donc avec toute cette pluie j’imagine qu’ils sont difficilement praticables. Dure décision mais nous avons fait le choix de ne pas entrer et payer 520$AR par personne pour ne pas avoir accès aux chemins et autres plages. Pour ma part c’est une déception. Je me réjouissais d’être sur la péninsule pendant plusieurs jours à contempler les animaux dans leur habitat naturel et à proximité (ballenas, lobo y orcas – baleines, lions de mer et orques).

Le problème c’est qu’on ne va pas se présenter à l’entrée de la péninsule tous les matins pour savoir si les chemins sont ouverts ou non.

Scoop du jour : des français nous ont rejoint en fin de journée. C’est une famille landaise : Sébastien, Hélène, Lois et Nina.

Samedi 29 Septembre : Quelle belle journée. Un grand soleil, très peu de vent…l’idéal pour une observation optimale des baleines. Nous avons passé la journée sur la plage à contempler l’océan.

Photos du jour :

Dimanche 30 Septembre : Le soleil est toujours là mais le vent est revenu. Nous en avons profité pour faire davantage connaissance avec la famille de landais. En fin de journée, un nouveau camping-car français : Cédric, Laëtitia, Fanny et Lucie. Ils ont passé leur début de voyage avec les landais. Nous avons fait un grand apéro tous ensemble dans l’un des camping-car familial. C’était sympa de comparer nos expériences des différentes villes etc. Nous vivons tous un voyage différent et c ‘est assez marrant quand chacun raconte ses petites histoires !!

Photos du jour

Lundi 1er Octobre : 10h30, on lève le camp ! Direction le sud pour tenter d’apercevoir d’autres animaux marins.

2 réflexions sur “Le spectacle des baleines, du 25 Septembre au 1er Octobre, environs de la Péninsule Valdes – ARGENTINE

  1. Hello les jeunes

    Je vois que tout va bien pour vous. On suit régulièrement votre aventure et nous avons des nouvelles par Françoise. Merci pour tous ces commentaires et ces magnifiques photos.
    Bisous à tous les deux et bonne continuation 😀😀

    • Coucou ! On vient d’avoir Françoise au téléphone qui nous a dit que vous nous aviez laissé un petit mot. Nous sommes ravis de voir que le blog est apprecié et suivi. Nous espérons que tout va bien pour vous également dans le Berry et que la météo permet encore les marches avec Françoise, Francis et Monique.
      On vous embrasse, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *