Ruta 40 – Los Siete Lagos, du 14 au 22 Septembre – ARGENTINE

Vendredi 14 Septembre : Date à marquer d’une croix rouge sur notre calendrier : réveil à 7h et départ à 8h00 pétantes ! Il faut dire que nous avons pas mal de route avant d’arriver au 1er lac et que nous avons envie d’y être de bonne heure pour pouvoir nous poser et chiller pendant quelques jours.

Nous sommes arrivés à San Martin de los Andes vers 12h.

Cette fois encore nous sommes un peu déçus de l’état de la route en quittant la Laguna Blanca. Elle est littéralement défoncée. Les trous sont si nombreux qu’on ne peut les éviter et parfois même nous devons rouler sur le bas-côté (ripio).

A contrario l’arrivée vers San Martin nous a clairement réjoui.

Nous avons d’abord aperçu le volcano Lanin (3747m) : très majestueux avec sa cime bien pointue et très enneigée. Et puis au fur et à mesure de notre approche un petit air d’Alpes suisse. Normal, nous avons vu nos premiers sapins sur les montagnes. On n’en avait pas encore vu, même pas à la station de ski Las Lenas. Par contre allez savoir pourquoi cela nous a évoqué la Suisse plutôt que les Alpes françaises, autrichiennes ou italiennes…mystère!!J’ai d’abord imaginé la petite Heidi et ses deux nattes courant dans les champs bien verts et paff la Suisse !

Quand nous sommes arrivés dans le Centro de la ville nous en avons pris plein les mirettes. Enfin une ville avec une identité. Cela faisait longtemps (depuis Sucré). Des chalets, pas très alpins mais en bois malgré tout, et des boutiques avec des devantures en bois également. Pour égayer le tout, 2 allées de jolis arbres en fleurs (c’est le printemps dans quelques jours).

Et puis bien sûr il y a le lac Lacar. Superbe, d’un bleu intense, avec quelques voiliers qui mouillent au large.

Le hic c’est que le camping où nous avions prévu de nous rendre n’était pas gratuit comme nous le pensions (saison estivale terminée) mais de surcroît c’est le plus cher des environs. Ça a un peu ruiné nos plans. Mais quelques heures plus tard nous avons retrouvé nos lyonnais preférés ! Ils ont la solution : un autre lac au nord. Par-fait !!

C’est carrément mieux. Il y a tout un tas de petites criques au bord de ce lac (Lac Lolog).

Évidemment nous n’avions pas prévu de rester bloquer dans les mini-cailoux. Fort heureusement Super-Pierre a sorti sa pelle et a sorti Ornicar de là. Ainsi nous avons pu passer une soirée et une nuit au bord de l’eau.

Samedi 15 Septembre : le soleil a du mal à pointer le bout de son nez et la nuit a été fraîche. Mais nous sommes super contents car la veille nous avons acheté une grande couette. L’autre (celle du T4) est trop petite pour les nuits fraîches. L’un de nous a toujours un morceau en dehors.

Nous sommes descendus en ville pour récupérer les filtres commandés hier au Repuesto. Pas de chance il y a eu deux erreurs dans la commande. D’abord nous avions tout commandé en 2 exemplaires (histoire d’avoir un peu de marge) mais le gars n’a été livré que d’un et en plus il y a un filtre qui ne correspond pas. C’est pas très grave. Au moins nous avons ce qu’il faut pour les prochaines vidanges. Ensuite nous nous sommes rendus au centre-ville à la recherche d’un magasin d’accessoire de camping pour re-remplir notre petite bouteille de camping-gaz. Ca n’a pas été facile ) trouver mais un vendeur nous a bien dirigé donc nous avons trouvé une petite tienda (petit magasin) où nous avons trouvé une sorte de bouteille type aérosol mais chargée de butane et propane. Impeccable ! De retour au spot nous avons lavé un peu de linge car le soleil était enfin là et il y avait également un peu de vent.

Le soir, vers 21h30 on toque à la porte. Les Teissuenos ? Bingo ! Oups Christelle arrive en pleurs. Ils ont perdu l’appareil photo. La bonne nouvelle c’est qu’ils avaient enregistrés leurs photos 2 jours aupravant, ouf…mais ça fait ch*** quand même. C’est hyper perso un appareil photo : i y a des photos de toute la famille, des moments qui leurs sont chers et qui leurs appartiennent. Et puis ça vaut des sous (on prévoit pas ce type d’achat pendant le voyage).

Dimanche 16 Septembre : réveil fresco. La bouteille de gaz est vide à notre réveil. Aujourd’hui encore le soleil peine à se montrer mais en plus il fait frais avec un petit vent frisquet. Juliette nous dit que la météo annonce de la pluie pendant 2 jours puis de la neige pour mardi. Ah gla gla ouh !! Zut alors, nous qui pensions profiter des lacs sous le soleil. En même temps les locaux nous avaient prévenus qu’il faisait exceptionnellement chaud pour la saison. Et puis faut pas oublier qu’il y a de la neige sur les montagnes qui nous entourent. Ce n’est pas anodin !!

Nous avons passé une bonne partie de l’après-midi dans le camping-car des voisins tant la mété était déprimante : pluie et vent toute la journée (nuit incluse).

Lundi 17 Septembre : Les lyonnais ont levé le camp vers 8h45 alors que nous étions encore au lit. Ils devaient aller en ville faire passer un message à la radio dans ‘espoir de retrouver l’appareil photo. Nous nous sommes préparés et sommes arrivés à San Martin de los Andes vers 10h30. Nos missions du jour étaient de trouver une bouteille de gaz argentine à acheter, le plein d’eau, un tour à la farmacia et quelques courses. Il est plutôt difficile d’acheter une bouteille argentine car ils demandent une domiciliation en Argentine et la dernière fois chez YPF à Malargüe ils ont refusé (on n’a pas compris pourquoi). Cette ville n’a pas fait exception. Par contre nous avons trouvé un endroit pour la compléter. Et autant dire que c’est encore « à l’africaine » : une bouteille locale à l’envers au-dessus de la notre, un tuyau, un adaptateur et en avant Guingamp !!

Arrivés au supermercado, on voit les Teissuenos, tout sourire. Ils ont retrouvé l’appareil photo. C’est incroyable et un peu inespéré. Pour fêter ça, direction le resto ! Nous avons super bien déjeuner au restaurant Las Rosas. Tout d’abord deux petites planches apéritives avec saucisson, fromage et pâté puis nous sommes 3 à avoir pris de la trucha (truite). Premier poisson que je mange depuis le début de notre voyage. Un régal ! Ensuite nous sommes partis à la recherhce de wifi et sommes allés faire un tour en ville. Nous avons quitté San Martin vers 17h pour partir à la conquête d’un nouveau lac : Lago Hermoso.

Ici il y a comme un petit air, à mon goût, d’Islande ou de Norvège. Christelle ça lui rappelle le Canada. Vous l’aurez compris c’est assez dépaysant !

On s’est fait un nouveau copain : on l’a baptisé Mistigri. Trop mignon. Il a grimpé sur le toit du camion pendant que nous soupions. Pierre lui a donné la fin du pâté de foie. J’ai l’impression qu’il s’est bien régalé.

Mardi 18 Septembre : Après le PDJ nous sommes allés faire une promenade à pieds en amoureux. D‘après nos cartes il y a un camping non loin. Nous y sommes allés pour voir s’il était ouvert et s ‘y nous pouvions nous y installer. Malheureusement il était cerrado (fermé). Mais l’accès piéton, lui , était ouvert . Nous l’avons traversé, à la recherche du trop plein du lac. Nous sommes tombés sur une jolie chute d’eau. Nous avons pu prendre de belles photos. Dans l’après-midi nous sommes allés au camion des voisins prendre le café et faire un blokkus. Ensuite nous voulions faire une 2e balade, de l’autre côté du lac. Pas de chance le mauvais temps nous a très vite rattrapé. IL s’est mis à pleuvoir. Direction le camion.

Nous avons passé la soirée avec les copains dans leur camion. Nous avons eu l’honneur de partager les pizzas faites maison par Marco.Dommage que le papier sulfu bolivien se soit joint à la partie. Il était tout collé à la pâte. Ça nous aura valu un bon fou rire !! Au moment de sortir chez eux pour retrouver notre foyer, surprise, de la neige !

Mercredi 19 Septembre : c’est tout blanc autour de nous. Dans la matinée nous quittons notre jardin scandinave. Sur le trajet plusieurs miradores (miradors), d’abord une sublime cascade puis plusieurs lacs (Vallarino, Falkner). Les paysages sont vraiment magnifiques avec ces montagnes enneigées, ces sapins tout blanchis. Juliette et Maxime ont même réussi à faire un bonhomme de neige:)

Nous avons roulé jusqu’au free camping de Pichi Traful ; au bord du lac Traful.Pierre adore cet endroit car nous avons accès à la rivière et au lac. Pierre a réussi à sortir une belle trucha !

Le temps n’était pas vraiment au beau fixe, un temps à faire et partager une crêpe-party ! Tout le monde l’a apprécié je pense !!

Jeudi 20 Septembre : Il a plu une bonne partie de la nuit et il pleut encore à notre réveil.

Marc a de nouveau pêché une truite. Les deux ont été relâchées. Étant donné la météo nous n’avons pas trop traîné à partir. La route était plutôt belle jusqu’à notre spot du soir. Nous nous sommes fréquemment arrêtés pour des vues panoramiques sur des cascades et des lacs (Lago Correntoso, laguna Bayley and Willis, Lago Espejo Chico, Lago Traful (pointe Sud), Lago Espejo).

Nous avons fait une pause déjeuner au Lago Espejo Chico où il y avait un cheval un peu fou, qui courait hors de son champs et qui collait aux baskets Marco !!

Arrivés à Villa La Angostura nous avons fait un plein de diesel et d’eau chez YPF puis mise à jour du blog. Il n’a pas cessé de pleuvoir. Nous sommes allés au supermercado et ensuite recherche du spot du soir – il était déjà 18H30 passées et les Teissuenos avaient déjà éliminés 2 spots que nous avions envisagé (moche, accès compliqué).

Finalement nous avons atteri au camping La Estacada. Personne à l’accueil et barrière ouverte.Parfait ! En plus nous avons accès au lac et il y a tout plein de bel emplacement. Et devinez qui était caché derrière les buissons, au fin fond ?? Les lyonnais !

Vendredi 21 Septembre : Soirée et nuit ultra-pluvieuse mais nuit calme. Dès le PDJ Pierre ne pensait qu’à aller pêcher. Mais cette fois encore c’est Marc qui a sorti une belle trucha. Elle était si balèze que nous avons mangé à 4 dessus (+ les 2 enfants). Ensuite direction San Carlos de Bariloche.

Niveau « architecture » on change de style. Autant San Martin et La Angostura avait de jolis bâtiments harmonieux, en bois, autant ici y’a pas vraiment de style. Sauf peut-être la place principale où se trouvent deux trois bâtiments principaux en pierre et en bois.

Nous avons enfin trouvé une lavanderia où déposer notre linge pour pas trop cher. Car depuis quelques jours il nous est impossible de laver le linge car il ne peut être secher dehors à cause des pluies incessantes et hors-de-question de le mettre à l’intérieur, ça ne ferait qu’apporter de l’humidité dans l’habitacle. Nous sommes ensuite aller déguster une bière au Chimi Bar. C’est l’happy-hour de 17h à 20H et les bières y sont délicieuses, et vraiment bon marché (2,50 € les 2 pintes). Nous sommes ensuite allés au spot repéré plus tôt et situé à l’extérieur de la ville. Les lyonnais étaient déjà de retour de leur sortie en ville.

Au menu ce soir : chili con carne maison…MIAM:)

Photos San Martin de los Andes

 

Photos Lac Lacar

 

Photos Lac Lolog

 

Photos manoucheland

Photos Lago Hermoso

Photos Mistigri

Photos mercredi, jeudi et vendredi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *