Seis meses…y un poquito mas !!

Je ne suis pas très en avance pour cet article. Faut dire qu’on ne voit pas le temps passer !!

Un médio-ano que estamos en un otro continente, que descubrimos paysajes cada veces mas hermosos !

Une demie-année que nous sommes sur un autre continent, que nous découvrons des paysages à chaque fois plus beaux !

Cette semaine nous avons roulé en direction de Santiago car belle-maman arrive lundi 24 Décembre à l’aéroport pour 15 jours de vacances à nos côtés.

Autant dire que les températures ont bien augmentées mais que nous n’avons pu en profiter car le Sud de Santiago n’est pas vraiment attrayant : pas de parc national, pas de plage, pas d’accès aux rivières, et, comble du comble, une lagune asséchée alors que nous misions deux nuits à proximité.

Niveau circulation, nous pensions avoir à peu près tout vu mais cette semaine nous sommes allés de surprise en surprise.

Alors certes nous avions été quelques peu surpris les 1eres fois d’apercevoir, sur l’autoroute, des cyclistes ou des charrues tractées par des chevaux mais là, nous avons clairement franchi un cap en circulant sur l’autoroute en direction de la capitale !

  • Il y a des arrêts de bus sur ce qui est similaire à notre bande d’arrêt d’urgence

  • Une tripotée de vendeurs de fruits, légumes et miel établissent leurs campements de vente et tout le monde s’arrête en warning pour faire ses emplettes : dangerosité à son paroxysme

  • Une voiture s’est stationnée dans une patte d’oie : ils ont installé une petite tente de camping et il y avait une sorte de mare où les enfants se baignaient….nan mais allô quoi ! t’es sur une autoroute et tu campes !

  • Pour économiser moins d’1€ ce matin le GPS nous a fait prendre la calle locale (la route locale)….Quel spectacle spectaculaire !! Nous avons traversé une déchetterie..un ensemble de gravats, de vieux meubles et de résidus en tout genre…Ah, ça valait le détour, c’est sûr ! Mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’on était loiiiiin de la route touristique !!!

Et pour arranger le tout, en moins d’une semaine nous avons éclaté deux pneus. Quelle était la probabilité que nous éclations un second pneu avant que nous en achetions un neuf pour remplacer le 1er ?

Le 1er a éclaté alors que nous nous rendions, dimanche 16/12, aux thermes de Pozones. Nous avions alors mis la roue de secours et pensions changer ce pneu et celui d’en face à Santiago.

Manque de chance jeudi 20, paf, celui d’en face rend l’âme. Comme dirait l’autre ce n’était pas vraiment prévu au programme. Nous étions sur l’autoroute et bien embêtés par ce qui venait de se passer. Nous n’avions pas de roue de secours cette fois. Mais dans les moments délicats, comme celui-ci, on a parfois de la chance. Derrière la station-service où nous avons dû nous arrêter il y avait une vulcanizacion (réparateur de pneus). Bien entendu il n’avait pas ce qu’il nous faut mais il nous a emmené, avec son pick up Hilux, jusque chez Bridgestone. Hop, en 2 temps 3 mouvements nous avions 2 nouvelles chaussettes pour Ornicar. On s’en est carrément bien tiré. On se voyait déjà dormir au bord de l’autoroute ou faire appel à une dépanneuse, ou bien devoir demander de l’aide aux Teissuenos alors qu’ils ne sont pas vraiment dans les parages.

En tout cas l’essentiel c’est que nous sommes le 23 au soir, que nous avons littéralement dévalisé le Décathlon* de Santiago et qu’à partir de demain nous serons 3 !!

*Ouiiiii il y a un Décathlon à Santiago ! Nous y avons passé des heures ! Entre nouveau pantalon technique, nouvelle serviette de toilette, 2 bâtons de marche, un ré-assort de chaussettes, un sac à dos avec dos respirant, un chapeau plus couvrant pour se protéger du soleil, 2 manteaux coupe-vent (pour belle-maman et moi), je crois qu’on peut dire que nous avons littéralement fait une razzia !!

4 réflexions sur “Seis meses…y un poquito mas !!

  1. Heureusement, les petits pépins d’Ornicar sont réparés. Ils auraient pu gâcher cette fin d’année mais tout s’est bien terminé.
    Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes en famille restreinte.
    Merci encore à maman (et belle maman) pour le transport des pièces du Kankincar des Teissuenos.
    Nous vous suivons aussi via votre blog et c’est un réel plaisir.
    On aura peur-être l’honneur de vous rencontrer. Ce qui serait bien c’est de prévoir un compte rendu commun de cette aventure (avec famille et amis) pour nous faire partager votre expérience et votre ressenti.
    A suggérer aux Teissuenos…..
    Profitez encore au maximum de ce merveilleux périple.
    Yves et Yvette NAULIN (parents de Christel)

    • Bonjour bonjour !

      Nous vous souhaitons à notre tour nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année !
      Christel nous a dit plusieurs fois que vous nous lisiez !
      C’est avec grand plaisir que nous partagerons nos aventures avec vous de vives voix

      Nous vous embrassons
      Pierre et Charline

  2. Cela fait du bien de voir que vous allez bien , nous sommes ravis de lire vos vadrouilles nous ici pas besoin de chapeau , ni de sac a dos respirant Quoi que nous avons 13 ° pour un 25 /12 c’est énorme nous vous faisons des bisous

    • Coucou la thomas’ family !!

      On espère que les fêtes se sont bien passées !
      Tu as réussi à tout lire jusqu’aux articles de décembre ?

      On pense bien à vous
      plein de gros bisous chiliens 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *